Retour sur la manif du 19 avril

Après la journée du 22 mars, salarié-es, hospitalier-es, cheminot-es, étudiant-es, retraité-es, et bien d’autres, se sont retrouvés dans les rues du Mans pour manifester leur mécontentement contre la politique du gouvernement Macron et la casse de notre modèle social.

Bien évidemment, les élu-es Communistes et Républicains de Le Mans Métropole étaient présent-es à cette journée pour exprimer leur soutien aux personnes présentes dans cette mobilisation.

Les élu-es Communistes et Républicains appellent à s’unir contre la politique du gouvernement macron et pour des propositions alternatives progressistes, pour une société d’égalité, de SolidaritéS, d’émancipation humaine, pour le renforcement des services publics et de la protection sociale, et l’accès de chacun-e aux droits fondamentaux et aux biens communs.

20180419_104658

IMG_7420

20180419_113811

FB_IMG_1524556985717

20180419_115031

20180419_114836

La Ministre de la Santé interpellée au sujet de l’EPSM d’Allonnes

Suite à sa venue au Mans ce lundi 16 avril dans le cadre du Tour de France des hôpitaux, et notamment à l’Etablissement de Santé Publique Mentale (EPSM) d’Allonnes, le député Jean-Paul LECOQ a interpellé Madame la Ministre de la Santé, Agnès BUZYN, lors de la séance des Questions Au Gouvernement de ce mercredi 18 avril, à l’Assemblée Nationale.

Son intervention portait notamment sur le chantage exercé par l’Agence Régionale de Santé (ARS) et la suspension de la facturation des médicaments, outils essentiels des soins prodigués par les professionnels de la psychiatrie à leurs patients pour envisager leur guérison.

Retrouvez, en cliquant sur la vidéo ci-dessous, l’exemple concret d’une action politique en lien direct avec le terrain et sa remontée au niveau des plus hautes instances de notre République.

Retour sur déplacement des parlementaires communistes au Mans

Dans le cadre du Tour de France des hôpitaux réalisé par les parlementaires communistes, Laurence COHEN, Sénatrice du Val-de-Marne, et Jean-Paul LECOQ, Député de Seine-Maritime, se sont déplacés dans notre agglomération ce lundi 16 avril 2018.

La matinée a été consacrée à la visite du Centre Hospitalier du Mans, et notamment des services imagerie et nucléaire, et du pôle de prévention suicide, ainsi qu’à des échanges avec la Direction de l’établissement, avec les organisations syndicales et les associations de patients.

L’après-midi était consacrée à la visite de l’Etablissement Public de Santé Mentale d’Allonnes où l’Agence Régionale de Santé (ARS) a suspendu le paiement des factures de médicaments privant ainsi les patients de leur soin. Le refus d’intégrer le Groupement Hospitalier de Territoire (GHT) ne doit pas être combattu en exerçant un chantage qui mettent en danger les patients. Cette situation a été discutée avec la Direction de l’établissement et les syndicats et les associations de patients.

Et de réaffirmer par nos parlementaires et nos élus locaux Communistes et Républicains le message que notre pays et nos concitoyens ont besoin d’un service public de la santé fort, auquel doivent être attribués davantage de moyens financiers.

C’est un choix politique et budgétaire qui est le nôtre, celui d’attribuer aux personnels de la santé des conditions de travail permettant une prise en charge des patients dans des conditions humaines dignes.

Quelques photos de cette journée :

IMG_20180416_091614

IMG_20180416_095447

IMG_20180416_112638

IMG_20180416_115128

IMG_20180416_130444

IMG_20180416_130531

IMG_20180416_151050

IMG_20180416_160633

CP EPSM

Bernard BREUX et Jean-François SOULARD répondent à la LPO

Dans l’édition du Maine Libre du 27 mars 2018, un responsable de la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO) affirmait que les collectivités territoriales avaient leur part de responsabilité dans la raréfaction des variétés d’oiseaux dans l’Ouest de la France, en raison de l’utilisation de produits phytosanitaires (cf. ci-dessous).

LPO Ouest France

Vous trouverez, en cliquant sur l’image ci-dessous, une lettre adressée à la LPO par Bernard BREUX, adjoint à la Nature en ville, et Jean-François SOULARD, Président de la Setram, dans laquelle ils tiennent à préciser que la Ville du Mans n’utilise plus de produits phytosanitaires depuis plusieurs années.

BB_JFS

Et la réponseapportée ci-dessous de la LPO départementale :

courrier LPO