Rénovation de la résidence Arc-en-ciel

Ce mardi 16 juillet, les élus étaient invités à un point d’étape sur le chantier de rénovation de la résidence sociale « ARC en CIEL » dans le cadre de la réouverture, avant la fin de l’année, de ce foyer de jeunes travailleurs.

M. le Maire du Mans et François EDOM, Président de l’association N. Mandela ont conduit la visite de ce chantier.

L’association Mandela qui aura la gestion de l’accueil des jeunes hébergés dans les studios, était accompagnée pour ce projet de Le Mans Habitat Métropole qui a investi dans ces locaux.

Un partenariat entre Le Mans Métropole, le département de la Sarthe et la région des Pays de la Loire (en cours) a permis cette réalisation.

Le CFI de Champagné (chantier de formation et d’insertion), déjà installé dans les cuisines et la salle de restauration du foyer Arc en Ciel, assurera le service de repas et de petit déjeuner aux jeunes inscrits sur la résidence sociale. Un accord bénéfique pour les deux structures de l’économie sociale.

Annick MATHIS, membre du conseil d’administration N. Mandela, et Yves CALIPPE, administrateur de Le Mans Habitat, ont accompagnés cette visite.

En clôture de cette visite, une présentation des constructions d’assemblage de containers « derniers voyages » a été réalisée sur le quartier « Belle-Chasse » par l’entreprise B3 Ecodisign’ de Rennes.

Maine Libre du 17 juillet 2019

Inauguration des jardins éphémères

Ce vendredi 12 juillet, nos collègues Bernard BREUX, Yves CALIPPE et François EDOM étaient présents aux inaugurations des jardins éphémères à la plaine des Glonnières et place de la République.

Inauguration à la plaine des Glonnières

Pour ces réalisations, 23 bacs de végétaux ont été créés aux Glonnières et 49 place de la République.

Les 171 arbres déployés pour ces jardins seront ensuite replantés à l’automne dans 49 espaces verts et parcs de la ville.

Inauguration place de la République

Les jardins ont été intégralement réalisés par les services du SART et de Nature en ville de la Ville du Mans.

Ils permettent ainsi de rafraichir les lieux, de proposer des lieux de détentes à la population et aux enfants de s’amuser avec les brumisateurs.

De l’avis de toutes et de tous, ces jardins éphémères sont une belle réussite.

Un jardin éphémère déployé plaine des Glonnières

A l’instar de place de la République, un jardin éphémère est en cours de réalisation à la plaine des Glonnières et sera achevé pour le 12 juillet.

Notre collègue Bernard BREUX, adjoint au Maire du Mans, délégué à la Nature en ville, est allé visité le chantier.

Quelques dizaines d’arbres seront installés dans les allées fabriquées par les services du SART et Nature en ville afin de rafraichir les lieux et de permettre aux riverains de s’y détendre.

Visite du chantier des jardins éphémères

En compagnie du Maire, notre collègue Bernard BREUX, Adjoint délégué à la Nature en Ville, s’est rendu au chantier des jardins éphémères dont la réalisation sera achevée pour le 12 juillet.

Réalisés intégralement par les agents municipaux du Service de l’Architecture et des Régies Techniques (SART) et du service Nature en Ville, les jardins éphémères occuperont le centre-ville, place de la République, et la plaine des Glonnières durant tout l’été.

Le chantier prend forme et se précise. On peut d’ores et déjà constater l’allée ombragée édifiée place de la République.

Nul doute que ces réalisations municipales constitueront des ilots de fraicheur et de détente avec l’installation de brumisateurs et de transats en bois.

Une belle nouveauté pour notre ville !

Centenaire du Club Sportif des Cheminots du Mans

Yves CALIPPE et Jean-François SOULARD participaient ce 22 juin 2019 au centenaire du Club Sportif des Cheminots du Mans (CSCM).

Créé en 1919, ce qui s’appelait le Club Syndicaliste des Cheminots du Mans… a traversé les ans et reste plus qu’un symbole pour un quartier et une ville.

Dirigeants, anciens dirigeants, sportifs de haute renommée ayant débuté et fréquenté ce club étaient heureux de se retrouver.

Le Président Lemercier a brillamment retracé la vie du club dans son discours.

Au plus fort de son activité, le club a compté jusqu’à 2000 licenciés… Fort de 900 adhérents, le CSCM compte encore parmi les clubs les plus importants dans notre ville.

Hélas, l’avenir n’est pas dégagé et de lourdes menaces pèsent sur ce club.

Tout d’abord, par la suppression très importante des postes de cheminots dans notre ville. Ateliers, dépôt, triage, gare, magasin-voie…..où les emplois autrefois comptés par milliers se limitent à quelques petites centaines.

Ensuite par une politique patrimoniale de la SNCF indigne. Et enfin par un éclatement de la SNCF en « petites PME » !!

Le temps est venu que notre collectivité s’intéresse un peu plus à ces installations du stade du Maroc en conventionnant avec le propriétaire (la SNCF), l’exploitant (le Conseil Social et Economique de Nantes) et le CSCM.

Les participants ont été heureux de se retrouver et de revoir quelques « vieilles gloires » qui ont fait la grandeur du club : Alain VICTOR, boxeur 6 fois champions de France des poids lourds en amateur et cheminot du matériel ; Jean-Marie KANTE (alias Jimmy), 3 fois finaliste en championnat de boxe professionnelle en catégorie léger ; et enfin Sylvain NOUET, ancien entraîneur adjoint de l’équipe de France de handball championne d’Europe, du Monde et Olympique.

Sylvain, dans un témoignage émouvant, a rappelé que sa plus belle médaille arborée samedi, était celle en or lorsqu’il a gagné le cross des cités à 9 ans, en 1965…