Réunion de quartier salle Philippe Goude, le 28 janvier 2014

Réunion de quartier salle Philippe Goude, le 28 janvier 2014

Les élus communistes étaient présents hier lors de la réunion de quartier du centre ville.

Jean-François Soulard a rappelé pourquoi les communistes s’engagent sur la liste Le Mans pour tous.

Fort d’un bilan qui est aussi le notre, nous voulons construire l’avenir avec les manceaux et mancelles, un programme se crée au quotidien avec une démocratie participative qui doit prendre toute sa place dans la cité.

Quand nous scandons au national l’humain d’abord, nous affirmons que lors de cette campagne c’est avant tout : LE MANS D’ABORD !!!

Réaction aux propos de M. Nogues (FN) dans les colonnes du Maine Libre le 20 janvier 2014

Etre anti communiste ne peut pas tout autoriser.

Nous avons et nous le savons des adversaires, sur le terrain politique, et c’est le fonctionnement normal de la démocratie.

Cette année, nous aurons de nombreuses commémorations pour évoquer le 70éme anniversaire du début de la libération du Pays de l’emprise Nazie.

Nous aurons en mémoire toutes les victimes internées dans les camps de concentration, victimes du racisme et de la xénophobie Nazie, l’extermination programmée des juifs, des tziganes, des personnes homosexuelles et bien d’autres encore. Nous aurons aussi le devoir de toujours barrer la route aux idéologies, comme celle du FN qui contestent ces pages de notre dramatique histoire pour faire renaître la bête immonde.

Nous aurons comme priorité de rendre hommage à ces résistants, militants engagés, souvent clandestinement, mais aussi civils anonymes qui ont souvent payé de leur vie leur opposition à l’occupant Nazi.

Nous avons la modestie de vouloir contribuer à ne pas oublier, aider à transmettre la mémoire pour ne pas voir se reproduire de tels génocides, et consolider la Paix.

Ils étaient heureusement très nombreux, de sensibilités différentes, pour vaincre l’occupant, soit par leur engagement militaire, soit en tant que résistants ou encore dans la clandestinité, mais il se trouve que les communistes étaient particulièrement visés par les nazis, comme par exemple lors de la fusillade de Chateaubriant.

Alors, rouler dans le caniveau de la Haine, comme veulent le faire certaines personnes susceptibles de rejoindre ce Monsieur Nogues pour participer à une liste du Front National nous inspire le dégout.

Utiliser ceux qui ont usurpé le mot communiste, dans des régimes totalitaires que le PCF à condamné, pour faire campagne, relève d’une véritable imposture.

Nous sommes huits candidat-e-s communistes sur la liste de rassemblement de Jean Claude Boulard et nous ne pouvons accepter de tels propos. Bien évidemment, nous refusons de donner une quelconque audience à de tels individus, ni à cette formation politique. Des procédures sont engagées par le Maire du Mans et le Président de la Setram, nous y serons attentifs. Bien évidemment nous les soutenons.

Notre priorité reste celle de mettre l’Humain au cœur de toutes décisions, dans le prolongement des engagements des élu-e-s communistes dans le mandat en cours. Nous ne renoncerons jamais à donner comme perspective une amélioration de la vie de chacun, en particulier les plus démunis, en s’attaquant notamment et réellement au monde de la finance. Ce monde que le FN, comme la droite, ne condamne jamais, préférant surfer sur la haine.

Bernard Breux – Catherine Brulé-Delahaye – Yves Calippe – Sandra Certier –
Annick Mathis Vignez – Sophie Moisy – Thierry Samain – Jean François Soulard

Voeux du Maire et du conseil municipal, le 25 janvier 2014

Voeux du Maire et du conseil municipal, le 25 janvier 2014

« Le Mans goûte le monde » est un partenariat d’associations visant à visiter le monde tout en restant au Mans.

Cette belle manifestation mise en place par Yves Calippe adjoint à l’action sociale a pris toute sa place pour les voeux du Maire et du conseil municipal.

Les habitants ont pu gouter à toutes les spécialités du monde sans quitter le Mans.

Les candidats communistes étaient bien sûr présents et guidés par Yves dans les allées du parc des expositions du Mans, un véritable voyage des papilles dans un esprit chaleureux et de partage.

Voeux du Maire et du conseil municipal, le 25 janvier 2014

Voeux du Maire et du conseil municipal, le 25 janvier 2014

Voeux du Maire et du conseil municipal, le 25 janvier 2014

Voeux du Maire et du conseil municipal, le 25 janvier 2014

Voeux du Maire et du conseil municipal, le 25 janvier 2014

Première réunion des adhérents et sympathisants le 24 janvier 2014

réunion janvier 2014

Une trentaine de camarades ont répondus présents pour cette première rencontre, en présence des candidat-e-s de notre sensibilité communiste.

La question du rassemblement pour cette échéance locale que sont les élections Municipales au Mans a été au cœur de nos échanges et considéré comme une décision conforme aux orientations que notre formation politique décline dans tout le pays.

Dans le contexte National, dont les perspectives sont encore aggravées par les récentes déclarations du Président de la République, déroulant le tapis au Medef, quitte à remettre en cause les fondements même de notre sécurité sociale, les municipales constituent un enjeu important.

Nous partageons les éléments développés hier dans le journal l’humanité, avec quelques reflexions qui ont motivé notre décision :

« Les communes, un lieu dont la Gauche-et singulièrement les communistes- a fait un bouclier social, un moteur des services publics… un lieu de conquête maximum, avec l’objectif d’augmenter le nombre d’élus. […] L’heure n’est pas à deserter les positions municipales, mais au contraire de les renforcer… Les maîtres mots sont partout les mêmes, quelles que soit les configurations de liste : Justice sociale, service public, solidarité, démocratie. »

Nous avons débattu pendant plus de deux heures de la campagne à engager localement par notre sensibilité, pour contribuer au succès de la liste de rassemblement de la Gauche et des écologistes et battre la droite.

Nous allons rédiger une contribution propre à notre sensibilité pour que le programme de cette liste soit imprégné des actions que nous pouvons acter du bilan du mandat en cours et consolider localement les valeurs citées précédemment.

N’hésitez pas à nous rejoindre.

Fronde des anti-IVG : Non nous ne laisserons pas faire

Comment ne pas s’offusquer des manifestations « Viva Espana » des anti-IVG de ce weekend en France. Les représentants de la droite réactionnaire, du FN se sont joints en masse à cette manifestation remettant en cause le texte sur l’égalité hommes/femmes, présenté par Mme la Ministre Vallaud-Belkacem. Certains députés allant jusqu’à demander le non remboursement de l’IVG.

La suppression de la notion « situation de détresse » dans la loi suscite de vives réactions. L’IVG est pourtant un droit fondamental de la femme, cette modification de la loi légifère la pratique existante et permet à toutes les femmes d’y avoir recours.

Plus de 220 000 IVG sont pratiqués en France chaque année, et sont intégralement remboursés depuis janvier 2013. Nous sommes fiers de vivre dans un pays où la femme peut disposer de son corps et où le recours à l’IVG est encore possible.

Malheureusement rien n’est gagné d’avance, l’exemple récent de l’Espagne en est la preuve. Le texte adopté par le gouvernement espagnol le 20/12 prévoit de supprimer le droit à l’avortement sauf dans quelques cas très restrictifs.

Nous ne devons pas baisser la garde et continuer à défendre les droits des femmes.
Comme l’a dit la députée Marie-Georges Buffet, aujourd’hui en reprenant une citation de Tolstoï : « Femmes, c’est vous qui tenez entre vos mains le salut du monde ».

Lundi 13 Janvier 2014 : 1er jour de campagne et lancement de la liste Le Mans Pour Tous

1er jour de campagne

Après avoir fait la photo officielle sur le parvis du quinconce des Jacobins, les colistiers de la liste Le Mans Pour Tous ont pu faire un tour de grande roue pour admirer la beauté de leur ville.

Le soir à 18h30, le premier meeting de lancement a pris place, les communistes ont fièrement été représentés par Thierry Samain, nouveau candidat qui a brillé par son intervention.

Retrouvez le détail de son intervention ici.

Nous vous attendons lors des prochaines réunions de quartier où la vie quotidienne et la proximité seront à l’honneur.

L’ensemble du calendrier des réunions à venir est disponible ici.

Déclaration de Thierry Samain lors du meeting d’ouverture le 13 janvier 2014

Laissez moi remercier cette assemblée de me donner la parole pour représenter le groupe « communiste », c’est à la fois un honneur et une épreuve, car vous êtes une assemblée impressionnante.

Les communistes au nom desquels je parle, ont pris la décision de s’engager auprès de l’actuelle majorité municipale parce que nous considérons que les engagements pris lors du mandat en cour auprès de la population ont été respectés. Que les différentes composantes présentes dans cette majorité ont travaillé dans un climat respectant les positions et les convictions de chacun.

Nombreux sont ceux qui, en France, et parmi eux les manceaux, souffrent du chômage, d’une politique libérale qui attaque le droit du travail, et d’une suspicion permanente envers les plus démunis. Les communistes sont agacés par un gouvernement qui à coup de renoncement se détourne de celles et ceux qui comptaient sur lui pour atténuer les inégalités sociales et le voit plier devant le MEDEF, la droite et les capitalistes sans pour autant obtenir aucune contrepartie.

Paradoxalement, cette situation n’a fait que nous conforter, et de nombreux communsites avec nous, dans notre détermination à participer à un projet rassemblant l’ensemble des forces de gauche, afin de peser sur la politique locale, de garantir la présence des services public indispensables au bien être de la population.

Particulièrement préoccupés par celles et ceux qui parmi nous sont fortement touchés par la crise, les travailleurs précaires, les demandeurs d’emploi, les femmes seules avec enfant, et tout ceux pour qui la deuxième quinzaine du mois est financièrement difficile, nous défendrons la modulation tarifaire, comme par exemple dans les cantines, les transports en commun, et bien d’autres domaines, et nous serons attachés à un fort engagement dans le logement social.

Nous voulons maintenir et développer l’action sociale, développer la solidarité cela en lien avec les associations présentes et très actives sur la ville, lutter contre l’isolement, la précarité, et lutter contre l’illettrisme parce que c’est une réelle entrave à l’accès à la citoyenneté, soutenir les jeunes dans leurs accès à la vie active.

Dans une situation politique ou la droite ne renonce pas à nous monter les uns contre les autres, précaires contre salariés, jeunes contre plus âgés, français contre les étrangers, nous adhérons à une campagne et un programme qui privilégie la rencontre avec l’autre, l’échange entre générations, ethnies d’origine, milieu professionnel, une campagne ou il y a une place pour tous.

Pour conclure je voudrais insister sur cette conviction qu’il y a plus d’intelligence dans 10 têtes que dans une seule, et de même il y a plus d’initiatives, d’audaces, et de réflexions quand toutes les composantes progressistes (gauche et écologistes) d’une ville bâtissent ensemble un projet avec et pour les habitants. Le groupe communiste est fier de défendre et de se mobiliser dans un projet municipal pour une ville et une métropole sociale, écologiste, attractivement économique et culturellement dynamique, et fort de nos valeurs, nous clamons / Que notre mot d’ordre National L’humain d’abord, c’est aujourd’hui localement Le Mans d’abord.