Communiqué du PCF 72

Communiqué de presse de la fédération de la Sarthe

Elections Régionales, Le grand défi pour demain devient la construction d’un nouveau projet de gauche.

Les résultats du premier tour des élections régionales confirment le grave état d’alerte social et démocratique du pays, chacune des composantes politiques doit en tirer conclusions et responsabilités.

Dans notre pays, la France, où des millions et des millions de personnes souffrent durement du chômage, de la précarité, du pouvoir de la finance sur nos vies et sur notre travail, où l’angoisse du lendemain ronge la vie de tant de nos concitoyens, où les attentats du 13 novembre ont ajouté la peur à toute cette insécurité sociale, la menace est réelle de voir la droite et l’extrême-droite diriger dimanche prochain une majorité des 13 nouvelles régions.

La responsabilité des gouvernements successifs qui ont maintenu depuis dix ans, contre l’avis d’une majorité du pays, le cap de politiques d’austérité de plus en plus dures, appliquées avec des méthodes de plus en plus autoritaires, est immense.

Dans les Pays de La Loire, la liste L’HUMAIN D’ABORD sur laquelle figurait les communistes et les forces citoyennes membres du Front de Gauche, se sont engagées à ouvrir un autre chemin, contre l’austérité, pour la solidarité et le progrès humain partagé. Le résultat obtenu ne nous permettra pas d’avoir des élu-e-s, de faire entendre cette voix au sein du conseil régional, mais nous restons disponibles pour toutes les batailles et mobilisations à venir.

Le grand défi pour demain devient la construction d’un nouveau projet de gauche fait de solidarité, de partage, de paix, un véritable pacte d’avenir pour la France. Nous allons y travailler de toutes nos forces en y invitant toutes celles et ceux qui le souhaiteront.

Pour le second tour, dimanche prochain, nous appelons à battre la droite et écarter le danger extrême du front national, dont les projets pour notre région aggraveraient encore davantage la situation.

Le Mans, le 8 décembre 2015 Christophe ARNAUDY

78 avenue Jean Jaurès 72100 LE MANS
Tel : 02 43 50 27 40 – Mail : pcf72@wanadoo.fr

Déclaration du groupe des élu(e)s du groupe communiste et républicain du Mans

Pourquoi la région des Pays de la Loire doit rester à Gauche ?

Le 1er tour des élections Régionales du 6 décembre 2015 confirme le grave état d’alerte sociale et démocratique de notre Pays.

Ce sont des millions de personnes qui souffrent des dégâts provoqués par le chômage, la précarité, l’emprise du monde de la finance sur nos vies. A la peur de cette insécurité sociale s’est rajoutée  la situation d’insécurité  provoquée notamment par les attentats du 13 novembre.

Dans notre région, c’est d’abord par l’abstention que les électrices et les électeurs ont marqué leur  défiance à l’égard du fonctionnement de notre démocratie, au non respect des engagements.

Le renoncement du Président Hollande qui a trahi son électorat, celui de gauche, y a sans doute fortement contribué.

Alors qu’il avait promis de s’attaquer au monde de la finance, il a au contraire renforcé ses politiques de rigueur, et maintenant il s’attaque à l’un des derniers liens sociaux, précieux, que sont les collectivités locales, en particulier les communes.

Rien ne sera possible sans un profond changement des politiques menées nationalement, mais pour notre Région, nous appelons à voter le 13 décembre pour la liste de rassemblement, conduite par Christophe CLERGEAU, qui permettra de poursuivre les politiques conduites depuis 2004 et faire barrage à la Droite et au Front National.

Nous considérons indispensable de conserver les points d’appuis qui ont accompagné nos territoires, dans des domaines très importants comme le transport, l’économie et l’emploi, l’éducation, la solidarité territoriale. Nous savons que de nombreux projets ont été rendus possibles parce que la Région les a fortement soutenus.

Le travail accompli par les élu-e-s de la majorité (PCF, PS et EELV) sortante, et ce, depuis 2004, a constitué un réel changement d’orientation vis-à-vis de ce que faisait la droite ; avec des mesures très positives comme la gratuité des manuels scolaires ou encore un développement et une tarification rendant plus accessibles les transports publics, même si le coût doit encore être réduit, notamment pour les plus jeunes.

Ce sont aussi de grands projets qui ont été accompagnés sur notre agglomération, le tramway du Mans et le pôle multimodal de la gare en étant 2 illustrations, mais aussi de plus modestes réalisations en direction du sport, de la culture, de la proximité (maison de quartier) et de l’environnement.

Le résultat du Front national au 1er tour nous inquiète fortement. Pourtant, il n’a qu’une orientation, s’attaquer avec son programme libéral-populiste et raciste aux valeurs d’égalité, de liberté et de fraternité, les valeurs de notre république.

Nous connaissons aussi l’ambition de la droite de M. Retailleau, ancien compagnon de route de M. de Villiers, maintenant soutenu par M. Fillon. Il n’ambitionne qu’un objectif, remettre en cause toutes les orientations prises par la Région ces dernières années, dans le seul but de réduire les moyens du service public et de la solidarité pour des objectifs libéraux tels que ceux portés par M. Sarkozy au niveau national.

Mais notre première priorité sera de demander aux électrices et aux électeurs qui ne se sont pas déplacés au 1er tour de se rendre dimanche prochain dans leur bureau de vote, pour ne pas ouvrir la porte à une fragilisation encore plus forte de notre démocratie.

Pour le Groupe,

Bernard BREUX