Communiqué des élus communistes du Mans

Les électrices et les électeurs du canton Le Mans7 seront de nouveau appelés à élire leurs conseillers départementaux les 5 et 12 juin 2016

Le contexte national actuel, notamment la Loi « travail », mais aussi les baisses de dotations aux collectivités, provoque une forte réaction d’hostilité aux décisions gouvernementales.

Nous avons, à plusieurs reprises, dénoncé ces mesures portées par le gouvernement socialiste et ses parlementaires, et nous soutenons les actions menées dans le pays pour s’y opposer.

Bien évidemment, cette élection sera traversée par ce contexte social tendu.

Nous souhaitons en premier lieu que les citoyennes et les citoyens se déplacent massivement pour voter, et ne pas laisser les autres décider à leur place.

Nous savons aussi que ce contexte d’augmentation des situations de pauvreté et de chômage est utilisé par le Front National pour tenter d’augmenter son audience. Nous voulons dire aux électrices et électeurs que dans les collectivités où le Front National est en gestion, ce ne sont pas les personnes fragiles qui le préoccupent, sa priorité restant le développement de la haine et du racisme.

Nous savons aussi que la droite au pouvoir de 2002 à 2012 a créé les conditions de la situation dans laquelle se trouve notre pays. Jamais elle ne s’est intéressée aux plus pauvres mais plutôt aux grandes fortunes qui ont  particulièrement son écoute.

Nous considérons important que le Front de Gauche, et en particulier la sensibilité communiste, retrouve à minima la représentativité qui était la sienne avant 2015 au Conseil Départemental avec deux élus, pour porter les valeurs de solidarité, de service public et rompre avec les politiques qui conduisent à aggraver les inégalités.

Ils seront les relais des personnes en situation précaire, en dénonçant la suspicion permanente qui touche les pauvres qui ont besoin du RSA. Ils seront un précieux soutien au secteur associatif en dénonçant la politique des appels à projet concernant l’aide sociale qui marchandise et met en concurrence les acteurs du travail social.

Nous appelons donc les électrices et électeurs à porter leur confiance sur les 4 candidat-e-s soutenu-e-s notamment par le Front de Gauche et le Parti Communiste Français, et aussi de permettre à Gilles Leproust, Conseiller Général Communiste sortant, de conserver son mandat au Département.

Les élu-e-s du Groupe Communiste et Républicain du Mans :

Bernard Breux, Catherine Brulé-Delahaye, Yves Calippe, François Edom, Annick Mathis, Sophie Moisy, Thierry Samain et Jean-François Soulard.

Le Mans le 31 mai 2016