Contre l’extension des ouvertures le dimanche

Déclaration

Conseil municipal du 18 octobre 2018

Pour commencer, je veux juste rappeler qu’en 2015 nous avons délibéré une fois sur ce dossier, puis 5 fois en 2016, 5 fois en 2017, et nous recommençons en 2018. On peut s’interroger, est-ce bien du ressort du Conseil municipal de traiter cette question ?

Le groupe des Elu-e-s Communistes et Républicains réitère son opposition à l’extension du nombre de journées d’ouverture des magasins le dimanche.

La première raison est une raison sociale :

Nous sommes attaché-e-s à préserver ce jour, le repos hebdomadaire qui reste celui qui permet le plus facilement aux familles d’avoir un jour en commun.

Par ailleurs, il y a suffisamment d’études qui démontrent les différentes conséquences néfastes, notamment sociales.

Un numéro de la revue « économie et statistique » de 2016 indique notamment que « le travail réduit les sociabilités amicales, récréatives et familiales davantage le dimanche qu’en semaine ».

Je cite un extrait de l’article : « Le dimanche n’est toujours pas un jour comme un autre : il est avant tout le jour de la famille, des amis et des loisirs. Jour sans école et sans travail pour une majorité des salariés, il fournit à la famille et à son environnement social un espace temporel propice aux relations ».

Je pense que nous avons vraiment besoin de ces temps en famille notamment pour le lien intergénérationnel.

La deuxième raison est liée à une réalité :

Dès que nous ouvrons de manière exceptionnelle une autorisation d’extension, c’est la généralisation qui est demandée. En 2017, il nous était demandé de passer à 6 dimanches au motif que Noël et le Nouvel an étaient le lundi… pour finalement ouvrir tous les dimanches en décembre.

Si l’on s’en tient à la délibération proposée, les vacances scolaires commençant le 22 décembre, il sera difficile pour une-e salarié-e de ces commerces de trouver un jour pour faire des achats en famille… c’est vraiment irrespectueux des salarié-e-s et des familles.

La question économique est souvent évoquée, mais là encore, toutes les études le démontrent, ce qui génère l’activité économique c’est le pouvoir d’achat et il est bloqué depuis longtemps, voire en forte régression notamment pour les retaité-e-s. Commençons donc déjà par augmenter les revenus des clients.

Enfin les préoccupations largement exprimées sur la question du climat et de la planète n’ont sans doute pas été intégrées dans cette réflexion de l’ouverture le dimanche. Pourtant rajouter des jours d’activités conduit inévitablement à rajouter des consommations d’énergies, des déplacements de véhicules etc…

Bernard BREUX
Pour le groupe des élu-e-s Communistes et Républicains

Résultat du vote :
– 30 pour
– 20 contre
– 2 abstentions

Retour sur l’inauguration du centre municipal de santé

Belle soirée que cette inauguration du Centre municipal de santé ! Engagement de mandat, le centre a  ouvert ses portes le 23 mai 2018 et a été inauguré ce mercredi 5 octobre.

Retrouvez ci-dessous des éléments relatant cette belle soirée et la concrétisation de ce merveilleux projet :

Retrouvez en cliquant ci-dessous le discours de Catherine BRULE-DELAHAYE, adjointe au maire du Mans, déléguée à la Santé publique :

Et l’extrait du Ouest France en date 5 octobre 2018 :

Et l’extrait du Maine Libre du 9 octobre 2018 :

Et l’extrait de L’Humanité du 10 octobre 2018 :

Lettre de François EDOM à la ministre des Sports, Roxana MARACINEANU

Retrouvez en cliquant sur l’image ci-dessous la lettre adressée par notre collègue François EDOM, adjoint au maire du Mans délégué aux Sports, à la ministre des Sports, Roxana MARACINEANU, au sujet de le baisse au budget du Ministère et de la suppression des emplois aidés !

La politique du gouvernement met en danger la pérennité des associations sportives présentes sur tout le territoire. C’est inadmissible ! La pratique du sport est un droit auquel toutes et tous doivent pouvoir avoir accès.

Extrait du Ouest France du 2 octobre 2018 :

Extrait du Maine Libre du 3 octobre 2018 :